Les jumelages

Montmartre en Outremeuse Un double héritage  Les jumelages Un livre guide Le parcours  Les archives liégeoises

Pour mieux comprendre l’importance de ces liens, il suffit de refaire l’inventaire oublié des jumelages entre républiques et communes libres tout au long de ces 80 dernières années….

 

 

 

 

1920 le 11 Avril Montmartre déclare son indépendance de l’Etat français et les élections restées célèbres entre plusieurs listes concurrentes (la liste cubiste, la liste anti-gratecielliste, la liste dadaïste, la liste sauvagiste et la liste fémino-anti-féministe) permirent la création de la Commune Libre de Montmartre autour de Jules Depaquit, Roger Tozini, Maurice Hallé et Pierre Labric !

1921 la République de Montmartre. En novembre 1920, Joé Bridge, dessinateur et imprimeur, et quelques autres artistes ou amis des arts, dont Adolphe WilletteJean-Louis ForainFrancisque PoulbotRaoul Guérin et Jules Depaquit, décident de prolonger l’esprit de la Commune libre de Montmartre en créant une République de Montmartre. Le but n’est pas politique. Naviguant entre nostalgie et modernité, il s’agit d’affirmer une identité communautaire distinctive centrée autour de l’entraide et de la sociabilité,. Le 7 mai 1921, cette République de Montmartre dépose ses statuts

1924 la commune libre décline après la mort de son Maire et pour continuer la tradition fraichement ancrée de folklore, d’humour et de solidarité la Commune Libre du Vieux Montmartre fut créée autour du Père Lemoine et en 1929 de Pierre Labric aidé de Michel Herbert ! Fêtes, manifestations, jumelages, défilés folkloriques se succèdent à un rythme endiablé ! en 1972, Pierre Labric décède et c’est Bernard Salmon qui devient Maire !

1924 Déplacement à Liège d’une délégation de la Commune Libre de Montmartre présidée par Bernard Salmon, rencontre avec les personnalités d’Outre-Meuse

1927 déplacement à Montmartre de journalistes et personnalités liégeoises qui décidèrent de fonder à Liège une association libre et libérée similaire à celle de Montmartre : la République Libre d’Outre Meuse RLOM. Ils nomment le premier conseil du Gouvernement de la république autour de Jean Warroquiers, Président de la République Libre, Joseph Dumont le premier Mayeur. Le 11 Juin eut lieu la remise officielle par la Ville de Liège des insignes et décors de la république : l’écharpe jaune, rouge et verte.

1927 premier jumelage entre les communes libres de Montmartre et d’Outre-meuse

1930 déplacement à Liège d’une large délégation Montmartroise autour de René Toziny et Gaston Couté pour inaugurer le salon du Bagout parisien organisé par le « Home du grand Air » ! C’est la toute première version liégeoise du fameux salon des croûtes de la Place du tertre.

1959 Création de la Commune Libre de Saint–Pholien des prés par son Mayeur Jean-Denys Boussart En juin 1927 ; en effet, à la création de la République libre d’Outre-Meuse, on  avait signalé la présence d’un « maïeur » de Saint-Pholien actif au sein de la Société du Bouquet. C’est dans cet esprit qu’en juillet 1959 cette commune libre fut créée  avec pour but la conservation et l’illustration des traditions ancestrales.

1978 première inauguration de la foire aux Croûtes d’Outre-Meuse en présence de Bernard Salmon et d’une délégation de la commune libre du vieux Montmartre ; la foire aux croûtes est une tradition montmartroise créée depuis 1947 pour défendre l’art libre et sans entrave esthétique !

1979 Création de la commune Libre de Roture par Lucien Bodart et l’Archange Gabriel !

1981 jumelage entre la Commune Libre du Vieux Montmartre présidée par Jehan Mousnier et la Commune Libre de Roture présidée par Lucien Bodart ; une plaque commémorative est déposée Place Gabriel ; cette plaque sera rénovée en 2001 par le Consul Général de France à Liège Jean-Paul Dumont

 

Depuis ces dates, une délégation dirigée par la Mairesse de Montmartre Marielle Frédérique Turpaud assiste tous les ans aux fêtes du 15 Août en Outre-meuse ; plusieurs personnalités liégeoises sont reçues Place du tertre  à l’occasion de diverses cérémonies et commémorations

 

Une solide tradition qui sert de fil conducteur à ce parcours Montmartre en Outremeuse